FEMME FEMME
HOMME HOMME
POIDS POIDS
ENERGIE ENERGIE
STRESS STRESS
TROUBLES DIGESTIFS TROUBLES DIGESTIFS
Paramètres
Examen chimique des selles
Béta 2 défensine fécale
Calprotectine
IgA sécrétoires fécales
Zonuline fécale
IgA totales
IgA anti-transglutaminase
Alpha 1 antitrypsine fécale

À quoi sert-il ?

L’intestin, « 2ème cerveau » de l’organisme, participe de façon majeure à la bonne santé de l’organisme.
En dehors de son rôle bien connu dans la digestion et l’absorption des nutriments, l’intestin est un écosystème majeur se composant du microbiote intestinal (ou flore intestinale), d’un système immunitaire (le plus important de notre organisme) et d’une muqueuse, véritable barrière mécanique de défense.

L’équilibre entre muqueuse intestinale, microbiote et système immunitaire digestif régule les variations physiologiques ou pathologiques dues à une infection intestinale, une inflammation ou une hyperperméabilité intestinale. Tant de phénomènes dont on connait aujourd’hui la participation dans de nombreuses maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes, associées ou non à des symptômes digestifs.

Le bilan digestif va permettre d’une part l’évaluation non invasive du fonctionnement de la sphère digestive et participer aux bilans nutritionnels avec la recherche de fuites intestinales caloriques ou carence d’apport.

D’autre part, il va permettre le dépistage précoce d’une inflammation intestinale, d’un déséquilibre de la flore intestinale ou d’une anomalie de la perméabilité intestinale (par rupture microscopique de la barrière intestinale)  qui peuvent être à l’origine de nombreux syndromes, comme le syndrome de l’intestin irritable, mais aussi intolérances alimentaires, maladies auto-immunes et maladies inflammatoires chroniques.

À qui s'adresse-t-il ?

Ce bilan s’adresse à tous, aux personnes présentant des troubles digestifs mais aussi aux personnes présentant des syndromes qui peuvent être la conséquence d’un déséquilibre de l’écosystème digestif :

  • douleurs digestives non expliquées, diarrhées, constipation opiniâtre
  • inflammations intestinales chroniques (dont la maladie de Crohn), le syndrome de l’Intestin Irritable, maladie coeliaque, sigmoïdite…
  • bilan nutritionnel post-chirurgie digestive, post-radiothérapie
  • personnes ayant des troubles liés à la prise à répétition ou au long cours, d’antibiotiques, d’anti-inflammatoires, d’inhibiteurs de la pompe à protons
  • intolérance alimentaire
  • obésité
  • maladies inflammatoires chroniques (articulaires et autres…)
  • dépression, anxiété, autre…

Que contient-il ?

Ce panel s’articule autour de 4 grands axes de dépistage :

  • dépistage d’une inflammation d’origine intestinale : dosages de la Calprotectine et de la Béta 2 défensine fécale
  • dépistage d’une perméabilité intestinale augmentée : dosage de la zonuline et alpha 1 anti-trypsine
  • dépistage d’un déséquilibre de la flore intestinale ou dysbiose : sérologie Candida
  • évaluation de la défense immunitaire de la muqueuse intestinale par le dosage des IgA sécrétoires fécales
  • recherche d’une intolérance alimentaire : dosages des IgA totales et des IgA anti-transglutaminases

Le dosage des IgG alimentaires, dans le cadre d’une suspicion d’intolérance alimentaire, permet d’identifier une source importante d’inflammation chronique liée à la production d’IgG.