DermaCheck

Le DermaCheck est un bilan sanguin de biologie préventive pouvant mettre en évidence les carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Dermatologie

Qu’est-ce que le DermaCheck ?

La peau est le reflet de notre humeur, de notre mode de vie et bien sûr de notre santé.

Organe le plus étendu de notre corps, elle est de fait très exposée aux agressions extérieures, mais elle est également sensible au stress ou aux déficits endogènes.

Le DermaCheck permet d’identifier des carences en vitamines, minéraux ou oligo-éléments impliqués dans les système de défense contre les processus de vieillissement cutané, par leurs propriétés structurelles ou antioxydantes.

Que peut-on attendre des résultats du DermaCheck ?

Le bilan DermaCheck vous permettra de faire le point sur vos ressources et vos carences, afin de savoir si vous avez besoin de renforcer votre capital en vitamines ou en oligo-éléments.

Avec ces informations, votre praticien pourra vous aider et vous conseiller pour redonner à votre peau l’équilibre dont elle a besoin.

A qui s’adresse le bilan DermaCheck ?

Le DermaCheck s’adresse à tous, hommes ou femmes, soucieux de lutter contre le vieillissement cellulaire et les effets du stress oxydatif sur la peau, ou de rechercher l’origine d’un problème chronique tel qu’acné inflammatoire, perte de cheveux ou sécheresse cutanée chronique.

Les paramètres du bilan

Vitamine A, Vitamine E, Zinc, Cuivre, Sélénium, lodurie, IGF-1, Ferritine

En savoir plus sur le bilan DermaCheck

Pourquoi le bilan DermaCheck inclut-il spécifiquement ces paramètres ?

Le DermaCheck permet un état des lieux biologique de la peau, grâce au choix pertinent de marqueurs tels que :

  • la vitamine A, qui protège l’épiderme et accélère la cicatrisation, et vitamine E, qui prévient le vieillissement cellulaire par son action antioxydante.
  • le zinc, le cuivre et le sélénium, oligo-éléments aux propriétés antioxydantes, permettant de neutraliser les radicaux libres et ainsi de ralentir le phénomène de vieillissement cellulaire et qui interviennent également sur l’élasticité de la peau et sur sa cicatrisation.
  • la ferritine, témoin des réserves en fer, indispensable à la santé de la peau et des phanères,
  • l’iodurie, témoin du statut en iode de l’organisme ; l’iode favorise l’hydratation de la peau, ses échanges énergétiques et stimule son activité sécrétrice.
  • l’IGF-1, ou somatomédine C, marqueur préventif de la formation des rides et des ridules.

Pour aller plus loin...

Shapiro SS, Role of vitamins in skin care. Nutrition. 2001;17(10):839-844.

Pinnell SR. Cutaneous photodamage, oxidative stress, and topical antioxidant protection. J Am Acad Dermatol. 2003;48(1):1-22.

Tasaki M, Analyses of serum copper and zinc levels and copper/zinc ratios in skin diseases. J Dermatol. 1993;20(1):21-24.

Ben-Yehuda Greenwald M. A novel role of topical iodine in skin: Activation of the Nrf2 pathway. Free Radic Biol Med. 2017;104:238-248.

Noordam R, et al. Serum insulin-like growth factor 1 and facial ageing: high levels associate with reduced skin wrinkling in a cross-sectional study. Br J Dermatol. 2013;168(3):533-538.