AgeCheck Femme

Le bilan anti-âge AgeCheck Femme explore les effets du vieillissement chez la femme en dosant les biomarqueurs les plus impliqués dans les facteurs nutritionnels, hormonaux et métaboliques de ce processus.

Anti-âge

Qu’est-ce que le AgeCheck Femme ?

Chez la femme, le vieillissement est responsable de modifications physiques, physiologiques et biologiques dont il est important de déceler les prémices afin d’en assurer une bonne prise en charge.

L’AgeCheck Femme permet de faire un état des lieux des mécanismes physiologiques pouvant accélérer le vieillissement ou entrainer une perturbation de votre bien-être.

Que peut-on attendre des résultats du AgeCheck Femme ?

Le vieillissement s’accompagne souvent de désagréments qui peuvent se signaler par des variations biologiques : déficits vitaminiques, difficultés digestives, troubles du sommeil ou de la mémoire… Une candidose latente, une alimentation déséquilibrée et/ou carencée, une fatigue chronique peuvent être à l’origine de dysfonctionnements biologiques et s’accompagner d’inflammation chronique, de stress oxydatif ou de dysbiose.

Complémentaires à ceux du bilan hormonal « classique » couramment réalisé chez le généraliste ou le gynécologue, les biomarqueurs présents dans l’AgeCheck Femme permettront à votre praticien de vous accompagner afin de vous aider à retrouver bien-être et vitalité.

A qui s’adresse le bilan AgeCheck Femme ?

L’AgeCheck Femme s’adresse à toutes les femmes soucieuses de leur équilibre métabolique et souhaitant prévenir tout signe de vieillissement prématuré.

Troubles digestifs, sécheresse cutanée, fatigue physique ou psychologique sont autant de perturbations que l’AgeCheck pourra contribuer à solutionner, en permettant un rééquilibrage adapté des fonctions vitales de l’organisme.

Les paramètres du bilan

CRP Ultrasensible, TSH, T3 Libre, Hémoglobine glyquée, Fer + saturation, Ferritine, Homocystéine, Vitamine D (dosage des formes séparées D2 + D3), Vitamine A, Vitamine E / Cholestérol, Acide urique, LDL oxydées, Cuivre, Zinc, Sélénium, IgG Caséine

En savoir plus sur le bilan AgeCheck Femme

Pourquoi le bilan AgeCheck Femme inclut-il spécifiquement ces paramètres ?

L’AgeCheck Femme réunit des paramètres permettant l’évaluation des dysfonctionnements de base pouvant être rencontrés chez une patiente désireuse d’optimiser son état de santé et de minimiser les effets du vieillissement : on y retrouvera le dosage

  • de la CRP ultrasensible, dont l’élévation traduit l’existence d’une inflammation de bas grade,
  • de la ferritine, témoin des réserves en fer de l’organisme et indicateur d’une possible inflammation de haut grade,
  • de l’IGF-1 (somatomédine) et du sulfate de DHEA, dont la diminution du taux avec l’âge correspond souvent à une symptomatologie fruste mais réelle (asthénie, troubles de la libido, troubles de l’humeur…)
  • la vitamine D, paramètre majeur de par ses multiples implications (santé ostéoarticulaire mais aussi immunité, inflammation, humeur, cognition…)
  • de la T3 libre, représentant la forme biologiquement active des hormones thyroïdiennes et dont le taux dépend étroitement de la conversion de la T4 libre, elle-même conditionnée par une quantité suffisante de cofacteurs dont, notamment, fer et vitamine D qui sont présents dans ce bilan,
  • du coenzyme Q10, antioxydant fondamental de l’organisme et protecteur de l’organisme contre les attaques des radicaux libres,
  • de l’homocystéine, acteur majeur des processus de méthylation indispensables au métabolisme cellulaire, dont le taux peut refléter une carence en vitamines B6, B9 ou B12,
  • et une sérologie Candida, pouvant orienter vers l’existence d’une candidose qui, souvent à bas bruit, perturbe le fonctionnement immunitaire de l’organisme et accompagne dysbioses ou infections à répétition.

Pour aller plus loin…

de Jongh RT, van Schoor NM, Lips P. Changes in vitamin D endocrinology during aging in adults. Mol Cell Endocrinol. 2017;453:144‐150.

Samaras N, A review of age-related dehydroepiandrosterone decline and its association with well-known geriatric syndromes: is treatment beneficial?. Rejuvenation Res. 2013;16(4):285‐294.

Hernández-Camacho JD, Coenzyme Q10Supplementation in Aging and Disease. Front Physiol. 2018;9:44.

Herrmann J. Thyroid function and thyroid hormone metabolism in elderly people. Low T3-syndrome in old age?. Klin Wochenschr. 1981;59(7):315‐323.

Luukinen H. The relationships between high-sensitivity C-reactive protein and incident depressed mood among older adults. Scand J Clin Lab Invest. 2010;70(2):75‐79.